Quand on demande à un moniteur de voile s’il pourrait s’imaginer sans le Léman, on regrette presque d’avoir posé la question…Passionné et soucieux d’apprendre et de transmettre, Hugo nous plonge dans son univers de la voile et on n’en reste certainement PAS le bec dans l’eau !

Interview flottante

  • Quel est ton parcours ?

    Je suis né et j’ai grandi près de Saint-Malo en Bretagne. Dès l’âge de 4 ans, la passion de la voile a commencé. Après avoir été formé sur tous les types de supports (deriveur, catamaran, planche à voile et habitable), j’ai commencé à transmettre ma passion durant les étés en tant que moniteur de voile à Dinard et à la Tranche sur Mer. Mon Bac en poche, j’ai décidé d’entrer en Bts gestion et protection de la Nature au Centre de formation des Métiers de la Montagne à Thônes. Après ces deux ans à profiter de la montagne et du ski, j’ai passé mon BPJEPS voile aux Sables d’Olonnes. À la recherche d’un travail à l’année, c’est l’école de voile de Thonon (la SNLF) qui m’a donné ma chance en 2013. Depuis, je m’épanoui en tant que moniteur de voile sur le Léman et vit de ma passion à plein temps !

  • Quel est ton métier, peux-tu le décrire en quelques mots ?

    Je suis moniteur de voile. Durant l’année, je fais découvrir la voile aux scolaires, j’entraîne une équipe d’Optimists compétition (de 8 à 13 ans) et handivalide (8 à 74 ans !) et je participe à la formation des futurs moniteurs saisonniers et professionnels. Durant l’été, je fais progresser les enfants et adultes de tous niveaux sur tous supports lors de stages à la semaine ou en cours particuliers et fait découvrir la baie de Thonon lors des sorties organisées avec l’Office de Tourisme.

  • Peut-on faire appel à toi quel que soit le niveau que l’on a ?

    Bien-sûr, à l’école de voile de Thonon nous accueillons tous le monde à partir de 5 ans. Quel que soit votre niveau, nous vous proposons et vous guidons vers une progression adaptée à vos projets.

  • Ta vie sans le lac Léman, c’est possible ?

    Oui, mais je serais bien malheureux ! J’ai trouvé mon équilibre sur ce plan d’eau entre lac et montagne, là où le calme peut vite laisser place à la tempête et où l’on peut skier et naviguer dans une seule et même journée !
    Il est tout de même important pour nous d’aller naviguer en mer ou à l’océan de temps en temps, surtout en février lorsqu’il fait encore trop froid ici et lors de divers championnats.
    Je suis très attaché à la Haute-Savoie et compte bien y rester !

  • Si tu devais résumer ton métier en 3 mots ?

    Passion, sensations et aventures qui m’animent chaque jour et me font sentir chanceux.

Photo by Kevin Bluer on Unsplash formation-entraineur-768x648

« Aidé de la voile et de la rame, l’art fait voguer la nef agile ; l’art guide les chars légers : l’art doit aussi guider l’amour »



L'art d'aimer - Ovide

« J’ai trouvé mon équilibre sur ce plan d’eau entre lac et montagne, là où le calme peut vite laisser place à la tempête et où l’on peut skier et naviguer dans une seule et même journée ! »

2015-07-28-SprintOpen-9