1
IMG_8921

Bienvenue (virtuellement) à bord

Thonon-les-Bains, sous-préfecture de Haute Savoie compte 36 000 habitants. La ville est configurée en amphithéâtre comme presque toutes les villes du pourtour du lac. Il existe donc une partie basse de la ville se situant à 370m d’altitude (bord de lac et ports) et une partie haute de la ville se situant entre 410 et 569 m d’altitude (artères de shopping, centre piétons, centre historique et grand marché le jeudi).

2
IMG_9111

Long des Quais de Rives

Depuis l’esplanade où se trouve la grande roue, entre l’école de voile et la pisciculture qui sert à rempoissonner le lac, les quais aménagés à la promenade offrent un cadre idéal pour flâner et admirer le Léman. Le plus grand lac d’Europe occidentale est traversé par le Rhône. Ses dimensions sont : 72.8 km de long, 14km de large pour 310 m de profondeur (soit la hauteur de la tour Eiffel). Il est peuplé d’une grande variété de poissons dont les plus connus sont la perche, la féra, l’omble chevalier mais aussi le brochet, la truite ou encore la carpe. La pêche est autorisée dans le Léman depuis le bord comme sur le lac sous réserve de se procurer un permis pêche spécial (renseignement et vente à l’Office de Tourisme).

3
PANORAMIQUE PLAGE © Karadrone
photo : karadrone

Plage Municipale

Ce lieu de baignade privilégié prend place dans un parc fleuri de 3 hectares où les baigneurs peuvent profiter de plusieurs bassins, d’un accès au lac, d’un restaurant les pieds dans l’eau et d’un snack. Un peu plus haut, le public pourra accéder directement au lac et profiter de la plage de la Pinède en empruntant le chemin qui borde la plage municipale et les vignes de Ripaille. C’est ici aussi que vous pourrez vous initier à diverses activités nautiques comme le paddle, le canoë, la planche à voile ou la location de pédalo, depuis le point plage, toutes ces activités sont réservables sur thononlesbains.com

4
ChateauRipaille-@Alice-515x615

Château et domaine de Ripaille

Le Château de Ripaille est l’un des joyaux du patrimoine de la Haute Savoie. Idéalement installé sur les bords du Léman, il a été construit au 15e siècle par le premier Duc de Savoie, Amédée VIII, afin d’en faire un ermitage pour grands seigneurs et s’y retirer. Plusieurs ordres religieux en furent tour à tour propriétaires, dont celui des Chartreux, qui occupèrent le domaine du 17e siècle jusqu’à la Révolution française. La restauration du Château commence en 1892 sous l’impulsion de Frederic Engel Gros, industriel et amateur d’art alsacien. Ce dernier utilise alors le style « Art Nouveau » et fait appel à des architectes de premier plan. Grâce à Engel Gros, Ripaille devient un exemple de la modernité de 1900.

Grâce à ses vignes, le domaine du château s’étend jusqu’à l’entrée de la forêt de Ripaille, et offre une vue dégagée sur la Dent d’Oche, l’un des sommets majeurs du massif du chablais, qui culmine à 2222m d’altitude et fait la joie des randonneurs.

Pour votre visite, dégustation et achat à la boutique des produits du vignoble, descendez à cet arrêt.

La Grande Roue, le funiculaire, les musées, le Château de Ripaille et la Plage municipale sont partenaires du Pass léman, pass touristique proposant gratuités et réductions chez une cinquantaine de partenaires sur la rive française du Léman et les alpages environnants.  En vente dans tous vos Offices de Tourisme de la Rives lémanique.

5

Réserve Naturelle et Fôret de Ripaille

Sachez que vous pouvez, depuis l’avenue de Saint Disdille, visiter librement la réserve naturelle du Delta de la Dranse et depuis la géroute de Ripaille accéder à la foret qui porte le même nom. Ces sites offrent une diversité étonnante de milieux sur un aussi petit territoire. Ces incroyables et insolites écrins de Nature abritent de nombreuses espèces (faune et flore) et plus de 200 essences d’arbres.

Située entre Thonon et Publier, la réserve naturelle du Delta de la Dranse est l’une des dernières zones naturelles des bords lémaniques abritant nombre d’espèces animales et végétales. Cet espace est classé ZPS (Zone de Protection Spéciale) pour ses valeurs écologiques et environnementales.

L’office de tourisme organise également des visites guidées et nocturnes de cet espace naturel sensible, idéal pour observer la migration des oiseaux et la vie du castor.

6
chapelle de Concise - façade

Quartier et Chapelle de Concise

Concise est l’un des anciens hameaux qui ont été rattachés à Thonon lors de l’extension de la Ville… C’est aujourd’hui un quartier à part entière de Thonon, mais il a conservé sa chapelle, sa place, son lavoir, son ambiance village… et son cachet ! Nichée au cœur du hameau de Concise, La Chapelle existait déjà au XIe siècle.

Dans le chœur se trouve une peinture murale datant de la fin du XIIIe ou début du XIVe siècle (découverte en 1976 lors de travaux de rénovation) représentant la décollation de Saint-Jean Baptiste.

C’est la seule peinture de cette période connue dans la région, faisant la transition entre la fresque des Allinges (XIe) et les importants vestiges du XVe siècle d’Abondance et d’Annecy.

Considérant que la chapelle de Concise se démarque par son contenu peint qui en fait un « élément important du patrimoine chablaisien, elle a été inscrite au rang des monuments historiques de Thonon le 22 octobre 2015.

Elle se visite en juillet août, vous retrouverez les jours et horaires sur le site de l’office de tourisme.

7
Vue du belvédère@Sémaphore photographie

Square Paul Jacquier et Belvédère

Le square Paul Jacquier, ancien jardin anglais qui accueille le théâtre Maurice Novarina (architecte Thononais). Occupé par la Maison des Arts du Léman, le théâtre donne à voir plus de 150 représentations par an de danse, musique, théâtre et même festivals. Vous pourrez découvrir sur le site les vestiges d’un ancien four de potier gallo-romain et la galerie de l’Etrave, centre d’exposition de photographie à la programmation riche et variée

De retour dans la Ville Haute, nous surplombons désormais le Léman à 400 mètres d’altitude : le belvédère de Thonon, place qui offre très certainement une des plus jolies vues de la ville de Thonon les Bains. D’ici, vous pouvez observer la ville basse, la suisse voisine (Morges en face, Lausanne à droite, Nyon à gauche) et les monts du Jura.

8
Eglise Saint François de sales

centre-ville et marché

Vous parcourez le cœur de la station thermale, découvrez une ville commerçante possédant une histoire riche et un patrimoine important. Le centre-ville accueille tous les lundis, jeudis et dimanches matin les marchés hebdomadaires de la ville de Thonon les Bains.

9

Pôle de la Visitation

Le grand bâtiment au nord de la place est le monastère de la Visitation sainte Marie. Divers bâtiments sont disposés autour de la cour ouest : une maison ancienne sur la rue des Granges, l’église au nord et, à l’est, un corps de logis et le chœur, le tout formant un cloître resté inachevé. Le pôle culturel de la Visitation abrite désormais plusieurs structures, dont la Médiathèque, mais aussi l’Académie Chablaisienne, société savante créée en 1886, ainsi que l’Ecole de Musique et de danse de Thonon et du Léman. L’ancienne chapelle abrite quant à elle un pôle d’exposition d’art contemporain, 4 grandes expositions thématiques par an de grande qualité

10

Grande Rue

Le centre piéton et historique de la ville abrite nombreux petits commerces de tous types et des restaurants aux spécialités variées. Un lieu où les habitants et visiteurs aiment se retrouver et s’imprégner de l’ambiance Thononaise de jadis et d’aujourd’hui. Tantôt pour flâner dans les ruelles animées, tantôt pour faire ses emplettes ou encore pour découvrir l’église sainte Hyppolyte et la basilique saint François de sales qui ont la particularité d’être accolée l’une à l’autre et d’être d’époque complètement différente.

La basilique Saint-François-de-Sales est une église catholique de Thonon-les-Bains (Haute-Savoie) en France. Elle est de plan traditionnel et de style néo-classique. L’église est consacrée à saint François de Sales.

Elle faillit remplacer l’église Saint-Hippolyte, mais contre toute attente les habitants et croyants défendirent leur église, et la basilique fut construite à partir de 1889, accolée au premier édifice. Ainsi, les deux églises communiquent, créant ainsi un espace important pour chaque messe et divers concerts de musique classique

11
102- funiculaire

Retour au Belvédère et Funiculaire

Le funiculaire de Thonon, qui longe le quartier de Rives, est certainement l’équipement patrimonial de la ville le plus visité de nos jours. Ce moyen de transport original permet de rejoindre agréablement le port de Rives depuis le centre-ville en évitant le dénivelé d’une cinquantaine de mètres qui sépare la ville haute du village de Rives Sa construction remonte à l’année 1888. Le funiculaire a la particularité de posséder un tracé en courbe ; c’est d’ailleurs l’un des seuls funiculaires au monde dont les voitures se croisent dans un virage !

Le funiculaire est gratuit pour les détenteurs du Pass Léman.

12
Château de Sonnaz

Château de Sonnaz : l'Office de Tourisme et le Musée du Chablais réunis

Construit par François Michel de Sonnaz entre 1666 et 1668, sur les vestiges des dépendances de l’ancien Château de Thonon évoqué précédemment. Cette demeure seigneuriale, acquise par la Ville de Thonon en 1949, possède un passé prestigieux ; en effet, les souverains du royaume de Piémont Sardaigne avaient l’habitude d’y résider lors de leurs séjours en Chablais. Ainsi, Victor Amédée y séjourne en 1724, puis, au début du 19ème siècle Victor Emmanuel ou encore Charles Felix, roi de Sardaigne et duc de Savoie y résident.

Le château abrite aujourd’hui l’Office de Tourisme de Thonon, créé en 1894, ce qui en fait l’un des plus anciens de France. Au sous-sol, le Musée du Chablais accueille des expositions permanentes et chaque année une exposition temporaire originale !

13

Mairie et Château de Bellegarde

Haut lieu historique de la sociabilité thononaise, la place de l’hôtel de ville est dès l’origine dévolue à une activité commerciale, notamment aux foires et marchés. Face à la fontaine s’élève l’hôtel de ville, reconstruit par deux architectes, le Carougeois Joseph Mazzone et le lausannois Louis Perregaud en 1821 dans le style néoclassique typique de l’architecture piémontaise.

14

Ancien Grand Hôtel des Bains et Lycée hôtelier Savoie Léman

En longeant le belvédère, vous pouvez admirer l’ancien Grand Hôtel des Bains, aujourd’hui devenu une résidence privée. Puis non loin, de l’autre côté de la route à l’angle du boulevard Carnot et du Boulevard de la Corniche, se dresse l’élégante silhouette de l’Ecole hôtelière, très réputée dans la profession. Le lycée hôtelier abrite aujourd’hui une brasserie et un restaurant gastronomique, ainsi qu’un hôtel trois étoiles de 32 chambres.

Nous n’emprunterons pas le chemin des Thermes, toutefois sachez que non loin d’ici se trouve le centre thermal Valvital. Au coeur d’un parc verdoyant, tout proche des rues piétonnes, le centre thermal propose différents types de cures, de soins de détente et remise en forme. Les thermes associent aujourd’hui à leur activité de cures, la remise en forme et le thermoludisme. Vous pouvez ainsi profiter d’un espace aqua-détente et de sa piscine thermale à 32°, son Hammam, Sauna, sa Grotte musicale, et ses douches expériences…

Les thermes sont partenaires du Pass Léman, et offre 50% de remise à leur détenteur.

EcomuséePecheLac-Sémaphore-515x615

Retour au port de Rives et Port de Pêcheurs

Nous nous retrouverons au-dessus du port des pêcheurs, animé par une dizaine de professionnels encore actifs aujourd’hui. Chacun d’entre eux possède une guérite, c’est-à-dire une sorte d’atelier où ils stockent, taillent, transforment et vendent leurs productions, qui partiront par la suite chez les restaurateurs et dans les commerces de la région. Vous pouvez également vous procurer le poisson directement auprès des pêcheurs, n’hésitez pas à demander le contact aux conseillers de l’office de tourisme.

Vous pourrez y découvrir la partie basse de la ville, visiter l’Ecomusée de la Pêche et du Lac et les guérites de pêcheurs, profiter des terrasses des restaurants et des glaces des kiosques. C’est aussi depuis cet emplacement que vous pourrez embarquer sur l’un des bateaux de la CGN pour visiter la Suisse voisine (billet en vente à l’office de tourisme) ou encore louer un bateau.

Ce quartier pittoresque, situé au pied de la ville, fut bâti au milieu du 13e siècle. Autrefois, ce village aux rues étroites et pentues était occupé par des pêcheurs et des bateliers.  Aujourd’hui ce quartier offre une vraie Dolce Vita aux promeneurs. Depuis les terrasses du port, offrez vous une vraie carte postale, digne de la côte d’azur en dégustant les fameux filets de perche du Léman.

16

Fin de la balade

Pour prendre le petit train touristique de Thonon pour de VRAI, il vous suffit de vous rendre au port de Rives et de sauter dans l’un de ses 3 wagons, tous les jours à partir de 11h (sauf le lundi en basse saison), entre juin et septembre, chaque année.

La boucle complète de 40 minutes coûte 7 euros par personne et est proposée à tarif réduit avec le PASS Léman. Demandez-le à l’Office de Tourisme de Thonon !