Voir la carte interactive

Hôtel de Ville


Photo Hôtel de Ville - Pierre Thiriet
  • Photo Hôtel de Ville - Pierre Thiriet
1 place de l'Hôtel de Ville
74200Thonon-les-Bains

La première "maison de ville" fut incendiée en 1815, victime de l'imprudence des soldats sardes qui l'occupaient. Il fallut ensuite près de quinze ans pour édifier le nouvel Hôtel de Ville, dû au sarde Mazzone.


La première Maison de Ville de Thonon fut construite au 16ème siècle par les Bernois à l'emplacement même de l'Hôtel de Ville actuel. C'était un bâtiment dont le rez-de-chaussée était utilisé comme entrepôt, réserve et hangar.
Après le retrait des Bernois du Chablais, en 1567, les thononais utilisèrent cette maison comme un hôtel de ville où le conseil se réunit au son de la cloche de la tour châtelain. Le rez-de-chaussée revint aux marchands, artisans et boutiquiers. L'étage abritait les salles de conseil, les cabinets des syndics et différents services administratifs.

Fort mal entretenue, peu fonctionnelle, elle était en 1803 dans un état de total délabrement et le conseil municipal décida d'en confier les projets de restauration à Joseph Mazzone, architecte à Carrouge.

Le bâtiment fut entièrement détruit dans la nuit du 10 au 11 décembre 1815 par un terrible incendie provoqué par l'imprudence de militaires sardes qui y étaient casernés. La reconstruction ne put se faire immédiatement car la ville était toujours dans une situation financière délicate, en raison du passage répété de troupes militaires qu'elle était obligée de loger et de nourrir...

Il fallut attendre 1821 pour que débutent les travaux selon les plans des architectes Joseph Mazzone puis Louis Perregaud, de Lausanne. Ces travaux durèrent plus d'une dizaine d'années. Le style néoclassique fut adopté, reflétant ainsi l'esprit de l'époque. L'Hôtel de ville était le représentant, le plus visible du réseau administratif, il devait exprimer une noblesse et une grandeur architecturale. Il demeure l'édifice public par excellence de la période sarde.

Le bâtiment obéit à un plan emprunté à l'architecture piémontaise : arcades donnant sur une cour intérieure ouverte sur la place de la Halle (place de l'Hôtel de Ville), façade symétrique surmontée d'un fronton triangulaire.
La porte d'entrée est située au dessous d'un balcon central ouvrant sur un hall d'ou un escalier à rampe de fer forgé conduit à la salle du conseil municipal.

Au cours des années, ce bâtiment va abriter la Mairie, les bureaux de l'Intendance, la Sous-Préfecture, le Palais de Justice et la Perception sans connaître de transformations notables.

Dans les années 1960, après le transfert du tribunal au Château de Bellegarde la Municipalité décida de faire procéder à la rénovation complète de l'intérieur du bâtiment tout en conservant intactes les façades. La conception et la direction de ces travaux furent confiées à Maurice Novarina.

Le projet comportait, en particulier, la restauration du grand salon, de la salle des commissions et des bureaux du Maire et du secrétaire général en leur restituant leur aspect d'origine.
C'est à ce moment que les plafonds de l'escalier d'honneur furent décorés des écussons des Comtes de Savoie, des familles nobles et bourgeoises de la ville et des cités chablaisiennes par le peintre genevois Beretta.
La cour du péristyle, autrefois la grenette fut pavée de cailloux de la Dranse assemblés en dessins géométriques, la sirène qui orne la fontaine est l'une des œuvres les plus connues du sculpteur Marguerite Peltzer-Genoyer...


Plus d'informations

Ouverture

Toute l'année : ouvert tous les jours (Lundi, mardi, mercredi et vendredi : de 8h à 12h et de 13h30 à 17h
Jeudi : de 8h à 12h et de 14h30 à 17h
Samedi : de 8h à 12h) sauf les dimanches.

Environnement

équipement & confort

Equipement
  • Parking à proximité
Tourisme Adapté
  • Site, bâtiment partiellement accessible
Service
  • Non visitable
  • Arène Pokemon

Vous aimerez aussi
Fontaine de la place de l'Hôtel de Ville
Voir les dates

Fontaine de la place de l'Hôtel de Ville

Trônant au centre de la place de l'Hôtel de Ville, elle est l'une des très nombreuses fontaines, sources ou lavoirs qui jalonnent le centre-ville de Thonon...
Tarifs